Nos vins d’anjou Blancs, l’expression d’un grand cepage et du Terroir

Nos Terroirs de schistes nous permettent la production de vins blancs fins et délicats.

Nos vins d’anjou blancs

Le Chenin, le grand cépage de la Loire

Notre gamme de vins Blancs est composée de cuvées issus à 100 % Chenin, cépage emblématique de l’Anjou.

Des vins Blancs avec une forte personnalité

La potentialité du Chenin, à faire transparaître son Terroir, nous permettent de vous proposer des cuvées uniques et individuelles.

Prélude de Chenin

Vif, profond et charpenté

Chant du Cormier Chenin

Vif, profond et charpenté

Mère lamoureux

Vif, profond et charpenté

Nos vins d’anjou blancs

“Le Chenin ou Pineau de la Loire : C’est le grand cépage de la Loire angevine et tourangelle. Il est d’ici. Les caractères de ses vins sont tellement nuancés que l’on oublie le cépage devant l’empreinte du terroir. […] Et plus encore, il aime faire des centenaires…” J. Puisais – 1999 – “Douceur et Tendresse de Loire” – Editions l’Araignée

Avec 1.39 ha de notre encépagement destiné au Chenin, nous avons le plaisir de pouvoir travailler plusieurs cuvée de ce superbe cépage. Répartis en plusieurs entités et bénéficiant ainsi de différents Terroirs, chaque parcelle est récoltée et vinifiée séparément. Les vendanges sont manuelles, avec un tri minutieux. Les petits contenants qui transportent le raisins sont vidés directement sur notre tapis convoyeur, qui les acheminent jusqu’au pressoir. Il s’agit d’un pressoir pneumatique, qui nous permet des cycles longs, entre 6 et 8 heures, avec des faibles pressions, pour un pressurage tout en douceur. Les raisins sont pressés entiers, afin d’éviter leur trituration et une oxydation précoce, nous permettant ainsi de se dispenser d’intrants.

Après pressurage arrive la première étape de vinification : le débourbage (pour en savoir plus sur le débourbage, rendes-vous sur notre Blog ). Nous effectuons un débourbage statique, par le froid ; nous attendons simplement que les particules sédimentent sur le fond de la cuve, et nous refroidissons nos moûts pour éviter un départ en fermentation précoce. Nous ne souhaitons pas de débourbages trop serrés, qui dépouillerait trop nos vins et n’attendons donc que 12 à 15 heures avant de transférer les moûts dans leur nouvelle cuve, celle où il feront leur fermentation.

La fermentation est spontanée, sans intrants, et durera plus ou moins longtemps en fonction des cuvées. Une fois les fermentations terminées, nous choisissons pour chaque cuvées le type d’élevage qui lui correspondra le mieux, afin de lui permettre d’exprimer au mieux son identité.

Vous êtes professionnel ? Découvrez notre gamme →